Fable Le Chien Qui Lache Sa Proie Pour L’Ombre?

Le Chien qui lâche sa proie pour l’ombre est la dix-septième fable du livre VI de Jean de La Fontaine situé dans le premier recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1668.

Pourquoi ne faut-il pas lâcher la proie pour l’ombre?

Dans l’immédiat, il ne faut pas lâcher la proie pour l’ombre, même s’il faut travailler au moteur de l’avenir. J’ai dans mon programme une proposition de réaliser et produire dans le Nord-Pas-de-Calais, en s’appuyant sur les chercheurs des universités et l’industrie automobile, le moteur à hydrogène.

Qu’est-ce que le chien qui lâche sa proie pour l’ombre?

Dans cette fable très courte, Le chien qui lâche sa proie pour l’ombre, le poète français décrit un animal qui aperçoit l’ombre de sa proie dans le reflet de l’eau. Il y voit l’opportunité d’acquérir un trophée bien meilleur que celui qu’il possède déjà.

Quel est le point de vue de la fable de la fontaine?

La fable de Jean de la Fontaine illustre à la perfection l’aveuglement postmoderne de la société occidentale. Du point de vue de ce blog, la société moderne lâche les valeurs pour lesquelles elle a sué sang et eau depuis des siècles pour une ombre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *