Éducation

Guide pratique pour fabriquer une caisse de transport pour chien

Les chiens sont souvent considérés comme faisant partie intégrante de notre famille, et leur sécurité lors des déplacements est primordiale. Une bonne solution est d’opter pour une caisse de transport adaptée à la taille de votre animal. De nombreux modèles sont disponibles sur le marché, mais il est également possible d’en construire soi-même. Dans cet article, nous vous proposons un guide pratique pour concevoir et réaliser une boite sur-mesure et adaptée à vos besoins.

Matériaux nécessaires pour la fabrication d’une caisse de transport

Tout d’abord, il est important de choisir les matériaux qui serviront à la construction de la caisse de transport :

  • Bois :  idéal pour créer une boite solide et résistante aux impacts. Il est préférable de choisir du contreplaqué ou des planches d’épaisseur moyenne.
  • Métal : pour plus de légèreté, il est possible d’utiliser des profilés en aluminium. Ils offrent également une grande résistance aux chocs.
  • Plastique :  léger et peut être facilement découpé pour obtenir la forme souhaitée.
  • Tissu : certains maîtres préféreront construire une caisse en toile pour une solution plus économique et facile à mettre en place.
  • Grillage : si vous souhaitez une boite offrant une bonne ventilation, utilisez du grillage en acier galvanisé ou plastique.
  • Visserie : prévoyez des vis et boulons de tailles adaptées à la structure de votre caisse pour garantir sa stabilité.

Découpe des éléments et assemblage

Procédez ensuite à la découpe des différentes pièces composant la caisse :

  1. Mesurez les dimensions nécessaires pour que votre chien puisse se tenir debout, assis et couché confortablement dans la boite. Pensez également à lui laisser suffisamment d’espace pour bouger et se retourner. Il est conseillé de prévoir une caisse dont les dimensions internes sont supérieures de 10 cm aux dimensions de votre animal.
  2. Découpez les différentes pièces selon les mesures prises précédemment (parois latérales, fond, paroi avant et arrière), ainsi que la porte si nécessaire.
  3. Poncez les bords des pièces découpées pour éviter toute écharde.
  4. Assemblez les parois entre elles en vissant les profilés en métal ou en utilisant des équerres de renfort pour plus de solidité. Pour une utilisation plus simple, il est possible d’utiliser des charnières sur l’un des côtés permettant de replier la caisse lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Installation d’une porte et ventilation

Le choix de la porte pour la caisse de transport dépendra du type de matériau utilisé :

  • Bois et métal : pour une porte en bois ou en métal, fixez des charnières à l’une des extrémités et un loquet de verrouillage de l’autre côté. Vous pouvez également ajouter un verrou à code si vous le souhaitez.
  • Tissu : une fermeture à glissière ou des boutons-pression sont idéaux pour faciliter l’accès à la boite tout en maintenant le chien en sécurité à l’intérieur.
  • Grillage : pour une porte grillagée, utilisez un panneau de grillage aux dimensions appropriées et fixez-le avec des attaches de câble. Vous pouvez également préférer un morceau de grillage équipé d’une ouverture et d’un verrou.

Assurer une bonne ventilation

Il est essentiel que votre chien respire correctement lorsqu’il se trouve dans sa caisse de transport. Pour cela, veillez à ce que chaque paroi soit suffisamment ventilée :

  • Pour une boite en bois, percez des trous espacés régulièrement sur les côtés et le dessus. Veillez à les faire assez petits pour empêcher le chien de passer un membre à travers.
  • Si vous avez opté pour une caisse à structure métallique, le grillage s’exerce ici comme une barrière respirante naturelle, il n’est donc pas nécessairement besoin de procéder à une quelconque intervention.
  • Enfin, pour les boites en toile, assurez-vous qu’une partie du tissu soit maillée ou aérée, permettant un libre passage de l’air.

Ajout de confort et sécurité lors du transport

Pour garantir le bien-être de votre chien pendant ses déplacements, il est important d’ajouter des éléments de confort et de sécurité à la caisse :

  • Un tapis de sol anti-dérapant : évitez que votre chien ne glisse lors des freinages ou virages en plaçant un tapis de sol dans la caisse. Vous pouvez utiliser une serviette absorbante si le chien revient de chasse ou est humide.
  • Des barres de fixation : afin de stabiliser davantage la boite dans votre véhicule, pensez à installer des barres de fixation sur les côtés de cette dernière, lesquelles vous permettront de la fixer aux sièges ou autres éléments présents dans la voiture.
  • Une gamelle d’eau : attachée à l’intérieur de la caisse, elle permettra à votre chien de se désaltérer régulièrement tout au long du trajet.
  • Un jouet : si votre chien est anxieux lors des déplacements, pensez à lui offrir un jouet afin de l’aider à se détendre et se sentir en sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *